Les Outils SerPIC

fonctionalite serpic

SerPIC (Service Pyrénéen d'Information Cartographique) est un outil multifonctionnel et modulable proposé aux collectivités et autres acteurs pyrénéens pour faciliter et optimiser la gestion de leur territoire dans des domaines variés.

Construit à partir d'outils libres, avec la volonté de mutualiser les développements de nouvelles fonctionnalités, SerPIC permet de capitaliser les efforts de chacun en termes d'investissement, d'expérience et de ressources. Aujourd'hui en version 2, SerPIC intègre les besoins d'interopérabilité, d'ergonomie et de sécurité recherchés par ses utilisateurs.

La démarche SerPIC

  • Mutualiser un outil de gestion des territoires.
  • Permettre une large palette d'utilisations avec le développement de modules adaptés à chaque projet.
  • Capitaliser les efforts de chacun pour l’amélioration de l'outil.
  • Encourager la diffusion de cet outil en privilégiant les outils libres.

Utiliser SerPIC

L'APEM propose un accompagnement gratuit aux structures souhaitant créer leur propres applications à partir d'une base SerPIC. Cet accompagnement les guidera dans la définition de leurs besoins et permettra de déterminer les fonctionnalités génériques, communes aux autres applications et les fonctionnalités plus spécifiques dont la mise en place seule pourra faire l'objet de coûts marginaux de développements.

Un démonstrateur, basé sur SerPIC Rivière conçu pour être utilisé par les gestionnaires de cours d'eau est accessible à cette adresse rivieres.apem.asso.fr N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir identifiant et mot de passe.

Applications SerPIC existantes

  • LA GENESE : LES PREMIERES VERSIONS

    Cette démarche a été initialisée par la Communauté de Communes de la Haute-Bigorre, dans le cadre d'un projet labellisé PER de mise en service d'outils forestiers et pastoraux en 2010.
    En 2011, cette première initiative a été reprise par la Communauté de Communes des Vallées d'Ax afin de mettre en place un outil de suivi des chantiers de revégétalisation des pistes de ski, en lien avec le Conservatoire Botanique National des Pyrénées et de Midi-Pyrénées. Cette première phase de mutualisations a permis de bâtir les fondements de la démarche actuelle ainsi qu'une première version d'outils.

    L'EXTENSION PYRENEENNE

    Suite à cette première phase, l'Union Grand Sud des Communes Forestières a commandé une étude d'extension, avec la participation financière de la DRAAF Midi-Pyrénées, afin de déterminer les opportunités de transposition de ces outils à d'autres territoires et à d'autres thématiques. Cette étude, menée en 2011 par l'APEM, a révélé l'opportunité d'étendre l'outil de suivi des déclarations d'écobuages (existant en version 1 en Haute-Bigorre) aux autres départements du Massif pyrénéen. Celle-ci a également mis en avant la nécessité d'utiliser de nouvelles technologies, plus fonctionnelles, plus paramétrables et plus efficaces.

    SERPIC.NET, DE NOUVEAUX OUTILS, DE NOUVEAUX TERRITOIRES

    Forte des conclusions tirées lors de l'étude d'extension, la DRAAF Midi-Pyrénées a mis en place, avec la maîtrise d'oeuvre de l'APEM, une nouvelle version de SERPIC, à destination de la gestion des déclarations d'écobuage. En 2012 et 2013, de nouveaux outils SERPIC sont en cours de réalisation sur les problématiques de plans de chasse, de suivi des chantiers en rivières, de revégétalisation des chantiers dans les stations de ski.


  • SerPIC est basé sur une architecture client-serveur. L'utilisation coté client se fait en utilisant un simple navigateur web pour accéder aux applications SerPIC.
    Plusieurs avantages à ce fonctionnement :
    • s'affranchir de toute dépendance logicielle (les outils SerPIC sont utilisables sans aucune installation et depuis n'importe quel ordinateur connecté à internet)architecture serpic
    • le stockage des données est réalisé sur des serveurs administrés par l'APEM
    • le fonctionnement des outils est garanti, l'APEM est chargée de leur maintenance évolutive et corrective
    • les mises à jour de données sont mutualisées et transmises instantanément à tous les utilisateurs.

    SerPIC fonctionne grâce à des technologies logicielles libres (OpenSource). Toutes ont prouvé leur fiabilité et sont pérennes. Différents plugins développés par l'APEM permettent d'intégrer ces technologies pour utiliser aux mieux leur fonctionnalités en associant gestion de données et cartographie. Les principales technologies utilisées sont les suivantes :
    • le CMS Joomla ;
    • le composant Fabrik ;
    • la librairie OpenLayers ;
    • l'API GeoEXT ;
    • le plugin SerPIC.
    Ces composants rendent l'outil SerPIC extrêmement polyvalent, modulable et adaptable à de très nombreux domaines. Conçu pour être simple d'utilisation il ne nécessite pas de connaissances particulières en SIG ou gestion de bases de données.
    Les données saisies via SerPIC respectent les normes en vigueur dans le domaine de l'information géographique pour faciliter l'intéropérabilité des plateformes et la mutualisation des données (normes OGC, directive Inspire, normes ISO 19115...).

  • La gestion des brûlages pastoraux est un enjeu important pour les territoires pyrénéens. L’outil SerPIC permet la dématérialisation des procédures de demandes d'autorisation de brûlage (ou déclarations d'écobuage) en facilitant la transmission de ces demandes à tous les services instructeurs concernés (DDT, Commission Locales d’Écobuage, ONF...).
    Cet outil a été développé par l'APEM en concertation avec les services de l'État, (DRAAF, DDT), le CRPGE, les chambres d'agriculture et sera déployé progressivement sur 4 départements des Pyrénées (Ariège, Haute Garonne, Haute Pyrénées, Pyrénées Atlantique).
    L'outils SerPIC Brûlage a été adapté aux spécificités de chacun de ces départements qui ont des procédures de gestion des demandes d'autorisation de brûlage ou de déclaration d'écobuages différentes.

    Fonctionnement
    Cet outil est accessible en ligne via un identifiant et un mot de passe. En fonction de l’utilisateur, les fonctionnalités du logiciel sont plus ou moins étendues. Ainsi, un déclarant (éleveur, gestionnaire d’estive…) pourra simplement saisir une demande et consulter celles qu’il a déjà déposées. Les services instructeurs, eux, pourront saisir leur préconisations relatives au chantier de brûlage et pour certains d’entre eux éditer le document (autorisation, arrêté…) autorisant le brûlage.

    Les étapes
    1. Les utilisateurs se connectent et peuvent saisir les détails du chantier de brûlage envisagé et sa localisation via une fenêtre cartographique.
    2. Chaque structure intervenant dans la procédure peut ensuite saisir en ligne ses préconisations pour chaque demande.
    3. Une fois le brulage autorisé par l’échelon compétent, le document autorisant le chantier est généré et peut être transmis au déclarant.

    Personne ressource
     : 
    Olivier LEFEVRE - lefevre[at]apem.asso.fr
  • Après une première version d'un outil de suivi de la revégétalisation développé pour les stations de sport d'hiver des vallées d'Ax, une deuxième version de cet outil sera mise en place dans le cadre du projet ECOVARS+. SerPIC Revégétalisation permettra la mise en réseau du Conservatoire Biologique National des Pyrénées et de Midi-Pyrénées et de 8 stations de ski de la SEM N'PY pour l'amélioration des pratiques de revégétalisation en montagne pyrénéenne.

    Fonctionnalités
    • Gestion des droits de visualisation et de modification en fonction de l'utilisateur.
    • Localisation des chantiers de revégétalisation.
    • Visualisation des chantiers sur carte, en fonction de avancement ou en fonction du taux de recouvrement végétal.
    • Qualification des chantiers et des interventions de semis.
    • Gestion des dates de fin de garantie des semences.
    • Alerte du Conservatoire Botanique à la création d'un nouveau chantier.
    • Saisie de préconisations environnementales par le Conservatoire Botanique.
    • Export des emprises de chantiers au format shapefile.
    • Édition de synthèses d'évolution des taux de recouvrement végétal sur des chantiers.

    Personne ressource : 
    Olivier LEFEVRE - lefevre[at]apem.asso.fr
  • Les structures chargées de l'entretien des cours d'eau disposent souvent de SIG. Cependant, elles n'ont pas toujours les ressources nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de ces systèmes d'information parfois complexes à utiliser. SerPIC rivière a été créé pour simplifier la réalisation des diagnostics et des actions réalisés sur ces cours d'eau.

    Les diagnostics et actions sont saisis à partir de formulaires simples et pouvant comporter, entre autres, les information suivantes :
    • Date de réalisation, de début, de fin.
    • Descriptif global
    • Thématique abordée (suivi de la ripisylve, des dépots sédimentaires...)
    • Observations de terrain
    • Caractéristiques de la zone étudiée
    • Cartographie
    • photographies
    • Etat d'avancement
    • Budget prévisionel
    • Partenaires techniques et financiers

    Ces informations peuvent, à tout moment être consultées via une interface cartographique récapitulative, éditées sous forme de synthèse pdf faisant le bilan de diagnostic(s) ou d'action(s) réalisé(s).

    Personne ressource : 
    Olivier LEFEVRE - lefevre[at]apem.asso.fr
  • SerPIC Plan de chasse permet la dématérialisation des demandes de plan de chasse.

    Le représentant d'une société de chasse peut, en se connectant à l'application en ligne, saisir sa demande de plan de chasse, à savoir le nombre d'animaux qu'il souhaite prélever pendant une saison de chasse pour 4 espèces (cerf, chevreuil, mouflon, et isard).
    Une fois la demande saisie, la Fédération de chasse, puis l'ONF et enfin la Direction Départementale des Territoires peuvent saisir en ligne leur préconisations (prélever plus ou moins d'animaux) et leurs observations.

    Ces préconisations sont discutées au sein d'une commission préparatoire et actées en commission définitive de la chasse et de la faune sauvage. SerPIC plan de chasse permet l'édition des documents nécessaires à la tenue de ces réunions et, en fin de procédure l'édition des arrêtés d'attribution de plans de chasse et de leurs annexes.


    Personne ressource : 
    Olivier LEFEVRE - lefevre[at]apem.asso.fr